Tanzanie

Tanzanie

À Dar Es Salaam, l'hôpital Comprehensive Community Based Rehabilitation in Tanzania (CCBRT) a cessé d'opérer les enfants atteints de spina-bifida et d'hydrocéphalie. Le groupe de parents s'est adressé à la presse et aux responsables politiques pour défendre le droit au traitement de leurs enfants. Avec succès ! L'hôpital national MOI a pris le relais. Child-Help a formé le neurochirurgien local aux dernières techniques chirurgicales (ETV/CPC = Endoscopic Third Ventriculostomy/Choroid Plexus Cauterization) dans le cadre de notre projet à Mbale et paie également les dérivations. Il s'agissait d'un premier projet dans lequel le pays assumait l'entière responsabilité. Sans le lobbying actif du groupe de parents, cela n'aurait jamais été possible. Le groupe de parents en Tanzanie est très actif et a lui-même collecté des fonds pour l'achat d'équipements médicaux auprès du MOI.

À Arusha, Child-Help a lancé un projet chirurgical à l'ALMC (Arusha Lutheran Medical Centre) parce qu'il n'y avait rien de plus disponible dans cette région. Il s'agit d'un hôpital moderne qui aide les Masaïs. L'hôpital dispose également d'un centre d'accueil où les enfants peuvent séjourner pendant un certain temps. Comme de nombreuses chirurgies orthopédiques sont pratiquées à l'ALMC, on l'appelle la "Plaaster House".

La CCBRT poursuit son travail de réhabilitation dans la région de Dar es Salaam. Au pied du Kilimandjaro, nos enfants peuvent également s'adresser à eux.

Nous avons ouvert un petit bureau à Dar Es Salaam en 2018 pour mieux suivre et superviser nos projets. Child-Help Tanzania est notre hôte sur place.

En collaboration avec la Fondation Bo Hjelt, Child-Help a lancé un projet de recherche sur l'importance de l'oxybutine intravésicale dans les premières années de vie et une recherche fondamentale sur les causes des deux handicaps. Cette fondation, présidée par le directeur de Child-Help, se consacre principalement à la recherche fondamentale sur les causes du spina-bifida. Chaque année, la Fondation Bo Hjelt soutient deux doctorants.

Child-Help a fait don d'un appareil à ultrasons à Mwanza afin d'éviter le coût des tomodensitogrammes pour l'examen des reins. Et à l'hôpital MOI, nous avons fait don d'un système endoscopique complet pour la chirurgie afin d'éviter autant que possible les dérivations.

En 2018, nous avons ouvert une nouvelle Maison de l'espoir à Mwanza, qui a rencontré un franc succès, et nous avons travaillé sur une feuille de route pour de nouvelles initiatives de ce type. Un échange Sud-Sud entre la Maison de l'espoir de Kijabe (Kenya) et celle de Mwanza s'est avéré fructueux pour les deux. En 2020, nous construirons une nouvelle Maison de l'Espoir à Mwanza qui sera encore plus à même de répondre aux besoins de nos parents et de nos enfants. La construction de cette nouvelle Maison de l'Espoir est rendue possible grâce au soutien de la Province d'Anvers.