30 ans d'aide à l'enfance

Child-Help est issu de la Fédération internationale pour la spina-bifida et l'hydrocéphalie ou IF (www.ifglobal.org). L'IF était et est toujours la fédération mondiale de toutes les organisations nationales de personnes atteintes de spina-bifida et d'hydrocéphalie et de leurs familles. C'est une fédération internationale de personnes atteintes de spina-bifida et/ou d'hydrocéphalie (SB&H). C'est une organisation internationale de personnes handicapées (I.DPO).

En 1992, le président de l'IF, Björn Rundström, et son vice-président, Pierre Mertens, ont organisé avec succès un atelier sur le spina-bifida et l'hydrocéphalie lors du congrès mondial de Rehabilitation International à Nairobi. Ce fut le premier pas de l'IF vers le Sud. En 1995, Pierre Mertens a succédé à son prédécesseur Björn Rundström à la présidence de l'IF. Pour répondre aux besoins importants de leurs pairs dans le monde entier, il a créé au sein de l'IF un département appelé IF-Child-Help.

En collaboration avec l'équipe spina bifida de Louvain, IF-Child-Help a organisé des sessions de formation et a encouragé les groupes de parents locaux à s'organiser. IF-Child-Help a trouvé des ressources en Norvège puis en Suède pour son travail en Afrique. Pour continuer à développer le réseau européen de l'IF, le financement est venu de l'Europe.

IF-Child-Help a commencé à travailler avec des hôpitaux et des centres de rééducation au Kenya, en Tanzanie, au Malawi, en Zambie, en Ouganda et au Soudan. Chaque projet a donné lieu à l'émergence d'un groupe d'entraide qui s'est transformé en une organisation solide luttant pour des soins et des traitements de meilleure qualité et plus accessibles dans leur pays. En collaboration avec ces organisations nationales de personnes handicapées, IF-Child-Help a été en mesure de définir les besoins du groupe cible dans les pays du Sud.

Dans un premier temps, IF-Child-Help s'est principalement appuyé sur des initiatives existantes dans le Sud pour travailler avec des partenaires locaux afin de développer des connaissances sur le traitement et les soins du groupe cible.

Pour répondre à la demande et aux besoins croissants dans le Sud, Child-Help International est devenue une organisation indépendante en 2006, avec un siège en Belgique et un bureau régional à Dar es Salaam. Child-Help a continué à travailler en étroite collaboration avec IF, dont Pierre Mertens a été le président jusqu'en 2013. Après avoir quitté l'IF, Pierre Mertens a pris la direction de Child-Help International et a créé des antennes en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Tanzanie et en Italie. Le nouveau conseil d'administration de l'IF lui a demandé de continuer à promouvoir l'IF dans le monde entier en tant qu'ambassadeur mondial.

Dans le même esprit que la FI, Child-Help International implique activement son groupe cible dans ses politiques et soutient et renforce le fonctionnement de ses organisations représentatives. Elle les encourage à devenir membres du FI et, le cas échéant, à payer les cotisations du FI si cela pose problème.

L'IF et Child-Help ont beaucoup en commun parce qu'ils sont devenus des acteurs mondiaux au service du même public cible. Leurs missions et leurs visions sont les mêmes. Child-Help reconnaît l'IF comme l'organisation mondiale représentant la voix des personnes atteintes de spina-bifida et d'hydrocéphalie. Child-Help se concentre davantage sur l'amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de spina-bifida et d'hydrocéphalie dans le Sud. Child-Help prend des initiatives en collaboration avec le groupe cible et les soignants professionnels pour rendre les soins et les traitements opportuns accessibles dans le Sud.

Child-Help est devenu un expert dans la traduction des connaissances mondiales sur le spina-bifida et l'hydrocéphalie en solutions viables pour son groupe cible dans le Sud. Ces connaissances sont dynamiques et nécessitent une mise à jour constante. Dans le domaine de la neurochirurgie, Child-Help International collabore avec des réseaux de chirurgiens tels que PAPSA, AFNS, GAPSBIF et des ONGI telles que Cure ne NeuroKids.

Pour permettre un traitement rapide du spina-bifida et de l'hydrocéphalie dans le Sud, Child-Help a commencé à importer et à donner l'équipement médical manquant pour traiter le groupe cible.

Child-Help a déjà contribué au traitement chirurgical d'environ 100 000 enfants atteints de spina-bifida et d'hydrocéphalie.

Rendre les soins accessibles signifie parfois faire moins, mais mieux. L'accès aux soins pour la population cible ne peut s'améliorer que si les soins restent abordables pour les patients et pour la société.

Par exemple, Child-Help a mis au point un programme abordable d'épargne rénale et de continence pour le spina-bifida. Child-Help a initié et contribué au développement de l'ETV/CPC, un traitement alternatif de l'hydrocéphalie.

Pour accueillir et soutenir les parents sur le chemin du traitement, Child-Help a développé des abris à proximité des hôpitaux de référence. Déjà 16 Maisons de l'espoir, du Vietnam au Guatemala en passant par l'Afrique, offrent non seulement un abri mais aussi un soutien aux parents dans les soins qu'ils prodiguent à leurs enfants.

Avec ses partenaires du monde entier, Child-Help a démontré que la prise en charge de notre groupe cible est également possible dans le Sud. Nous disposons ainsi d'un groupe d'adultes en bonne santé atteints de spina-bifida et d'hydrocéphalie qui ont survécu et mènent une vie digne.

Child-Help promeut la prévention primaire des ATN par le biais de suppléments et de l'enrichissement des aliments de base. Child-Help, en collaboration avec la Fondation Bo Hjelt, a soutenu la recherche scientifique sur les causes du spina-bifida et de l'hydrocéphalie et sur l'amélioration des traitements dans le Sud.

Child-Help a financé tout cela principalement grâce à la collecte de fonds auprès de donateurs individuels en Europe.

Pour répondre à la demande croissante, Child-Help International vise à diversifier ses revenus en faisant appel à des subventions structurelles nationales et internationales, à des fondations et à des fonds d'entreprise. Child-Help souhaite s'associer à des ONG nationales et internationales dans le cadre d'un programme pluriannuel pour mener à bien sa mission.